Les anges gardiens – nos protecteurs divins

Avec les livres d’auto-assistance et la pensée New Age qui entrent dans le courant dominant à un rythme rapide, nous entendons souvent dire que nous devrions nous aimer davantage. Cela semble être une bonne idée pour la plupart des gens, mais si vous êtes au milieu de l’angoisse et de la perte lorsque vous entendez ” aimez-vous davantage “, vous pouvez avoir envie de rire, de crier et de pleurer en même temps. Pourquoi choisir de ne pas s’aimer si c’était si facile ? Nous pouvons aussi penser : “Je m’aime beaucoup… J’ai pris deux vacances l’année dernière et j’ai refait entièrement mon salon, ma cuisine et ma salle de bains ce mois-ci”. Ou nous pouvons dire : ” Hé, j’ai largué le petit ami merdique et j’ai trouvé un nouveau travail… si ce n’est pas de l’amour de soi, alors qu’est-ce que c’est ? “

Se traiter correctement fait partie de l’amour de soi, mais l’idée de s’aimer soi-même est tout aussi complexe que l’idée d’aimer l’autre. Il n’y a pas une seule façon simple de voir les choses. Chacun a une compréhension différente de ce qui constitue “l’amour”, qu’il s’agisse de l’amour de soi ou de l’amour de quelqu’un d’autre. Parfois, les deux types d’amour semblent impossibles et effrayants, et pourtant nous recherchons ce lien émotionnel de temps en temps. Et les deux types peuvent apparaître comme des mirages – des formes insaisissables de sentiments et d’actions aimantes qui ont l’air et se sentent bien au début, mais qui, à la fin, nous laissent assoiffés, vides et parfois même dépendants.

LIRE AUSSI :  Rêves courants et leur signification

L’amour romantique sain et l’amour de soi sont possibles lorsqu’une relation honnête et compatissante entre nos pensées et nos sentiments se traduit par des actions et des choix aimants.

En tant que lecteur, je constate que beaucoup de mes interlocuteurs vivent la perte récente ou actuelle d’une relation. Cela semble être le moment le plus difficile pour s’aimer d’une manière saine parce que nous nous sentons abandonnés, rejetés, méprisés et perdus. Quelqu’un qui nous reliait à l’énergie de l’amour est soudainement parti, et cela peut créer un grand sentiment de vide à l’intérieur. Beaucoup d’entre nous perdent le contact avec leur connexion indépendante à l’amour lorsqu’ils sont dans une relation avec un autre ; nous fusionnons tellement que nous perdons de vue notre unique lumière d’amour. Ou peut-être ne l’avons-nous jamais vraiment eu en vue au départ et la relation était la seule source d’amour que nous ressentions. C’est dans des moments comme celui-ci que j’encourage les gens à commencer à s’aimer davantage.

Alors, vous vous demandez probablement maintenant : ” Comment ? Comment puis-je m’aimer davantage… qu’est-ce que cela signifie même ? “

Pour vous aimer, vous devez d’abord vous connaître, puis vous devez accepter ce que vous savez de vous dans un esprit d’amour. La connaissance de soi est un voyage pour la vie, il est donc important de commencer par là où vous êtes.

  • Commencez à prêter attention à toutes vos pensées et à tous vos sentiments.
  • Tenez un journal. Si vous avez d’anciens journaux, relisez-les. Écrivez où vous étiez et où vous êtes maintenant.
  • Parlez à un thérapeute, un conseiller ou un ami qui vous écoutera sans jugement, mais qui est assez sage pour vous donner un retour compatissant et un aperçu de vous-même.
  • Lisez des livres d’auto-assistance qui traitent des questions qui vous troublent et qui traitent des dynamiques familiales et de l’enfance.
LIRE AUSSI :  La géométrie spirituelle

L’acceptation de soi peut parfois être douloureuse et inconfortable. Il y a beaucoup de choses dans notre éducation qui nous apprennent à nier nos véritables pensées et sentiments. Au moment où nous sommes prêts à nous connaître et à nous accepter, cela peut parfois sembler étranger, prétentieux ou sournois de le faire. Nous pouvons aussi découvrir des choses sur nous-mêmes que nous pensons ne jamais devoir accepter. Cela peut indiquer que nous devons changer nos choix et nos comportements et assumer la responsabilité du mal que nous avons fait, mais nous devons quand même accepter que cette partie de nous-mêmes existe. Si nous ne le faisons pas, nous ressentirons de la honte et de la culpabilité qui nous empêcheront de nous aimer. Ces deux sentiments sont les ennemis jurés de l’amour de soi.

L’acceptation de soi passe aussi par le lâcher prise. Le fait de se pardonner dissout les sentiments de honte et de culpabilité et nous pouvons alors être libres d’aimer les autres et nous-mêmes. L’esprit d’amour est très indulgent, alors sachez que vous avez toujours cela à votre disposition lorsque vous vous sentez mal dans votre peau.

Si nous avons longtemps nié notre bien et notre valeur, alors le processus de s’aimer activement peut prendre un certain temps pour s’y habituer, mais ce n’est pas grave. Cela vaut la peine d’attendre et de faire le travail nécessaire. Se rapporter constamment à nous-mêmes d’une manière honnête, acceptante et compatissante est la clé pour s’ouvrir à une joie durable et à des relations authentiques dans nos vies.

LIRE AUSSI :  Rester positif en période d'incertitude

Dernière modification le 19 août 2021

Laisser un commentaire