Recréer votre passé

Le décès d’un être cher peut être perçu comme une perte irréconciliable et, pour certains, le chagrin peut être insupportable et durable. Toute personne qui a perdu un parent, un conjoint, un enfant ou un ami proche connaît le sentiment intense de perte et la douleur émotionnelle qui font naturellement partie du processus de deuil. Tout d’abord, la personne qui a tant contribué à votre vie vous manque et, dans le cas d’un parent, la personne qui vous a donné la vie elle-même. En fait, le terme “deuil” signifie “être privé de quelqu’un par la mort”. Il peut falloir un certain temps pour franchir les premières étapes du processus de deuil, comme le choc initial, l’engourdissement, le chagrin, les larmes nécessaires et les sentiments de désespoir. Avec le temps et la patience, le chagrin initial s’atténue et cette résolution permet une guérison plus profonde. Au-delà de la simple adaptation ou de la recherche d’un sentiment de paix, la transition d’un être cher peut apporter des opportunités de guérison émotionnelle et psychologique et de croissance spirituelle.

Il n’existe pas de formule toute faite pour traverser le processus de deuil avec grâce, cependant ces clés spirituelles peuvent être celles dont vous avez besoin pour soulager votre cœur en deuil et transformer un moment difficile en une expérience spirituellement significative.

Se souvenir d’eux avec honneur et dans la gratitude

Reconnaître combien votre proche a contribué à votre bonheur, ne serait-ce qu’en étant qui il était, honore l’amour qu’il avait pour vous et la place qu’il a creusée dans votre vie. En vous souvenant avec gratitude, vous vous remplissez à nouveau de ces expériences que vous avez tant chéries, mais aussi de celles que vous avez peut-être considérées comme acquises. En écrivant dans un journal comment cette personne vous a inspiré, vous a poussé à grandir, a façonné votre vie et a contribué à votre identité, vous pourriez remplir des pages entières, mais surtout, ce processus remplira votre cœur d’appréciation. La gratitude donne un nouveau sens à la relation. N’oubliez pas : Rien de ce qu’ils vous ont ajouté ne peut être enlevé avec leur décès.

Le pardon libère votre cœur pour aimer à nouveau

L’acte de pardon est une mesure d’amour que vous vous donnez à vous-même ainsi qu’à l’âme défunte. Le vrai pardon vous libère de la douleur résiduelle du passé et libère leur âme et la vôtre de tout fardeau. Après la mort d’un être cher, le fait de vous pardonner pour tout ce qui n’a pas été dit, fait ou terminé peut atténuer la honte et le regret. Leur pardonner leurs défauts, toute douleur qu’ils vous ont causée, ainsi que le fait qu’ils vous aient quitté vous apportera un sentiment de compétition.

Reconnaître les signes que leur esprit vit

La transition de cette vie à la suivante ne doit pas nécessairement être perçue comme quelque chose d’intangible. Au-delà de la simple foi en l’au-delà, il y a l’expérience de s’abandonner à la présence continue d’un être cher dans votre vie sous forme d’esprit. Le bruissement des branches d’un arbre par le vent, le vol d’un papillon au-dessus de votre tête ou un rêve d’eux vous réconfortant sont autant de signes de la connexion et de la communication continues entre vos âmes. Honorez ces communications et sachez que votre être cher vit encore et qu’il a peut-être signé pour vous guider.

Reconnaissez qu’avec la mort il y a la renaissance

Avec la mort d’un être cher, votre vie est changée à jamais. La libération des énergies qui vous liaient peut catalyser une transformation de votre conscience. Beaucoup témoignent d’expériences de nature transcendante caractérisées par une conscience accrue et un déversement d’amour d’une source invisible après le décès d’un être cher. D’autres peuvent faire l’expérience de révélations sur eux-mêmes et d’intuitions profondes sur le sens de la vie et de l’au-delà. Ces expériences de pointe peuvent marquer une période d’émergence spirituelle et de réalisation de soi, si elles sont classées comme telles plutôt que d’être considérées comme des périodes de confusion. En vous abandonnant au processus, vous pouvez vous éveiller spirituellement, renaître à une plus grande définition de vous-même et ouvrir un nouveau chapitre significatif à votre vie.

Let Them Go with Love

Ces mots d’un auteur inconnu sont si vrais : ” Se remettre d’une expérience douloureuse ressemble beaucoup à la traversée de barres de singe. Il faut lâcher prise à un moment donné pour pouvoir aller de l’avant.” Lâcher prise ne signifie pas que vous oubliez ou que vous continuez votre vie comme si leur disparition ne signifiait pas grand-chose pour vous. Lâcher prise signifie se détacher d’eux pour s’embrasser et embrasser la vie que vous envisagez pour l’avenir. En raison des liens entre les âmes, le fait de lâcher prise peut également impliquer de communiquer avec leur âme pour lui demander de vous libérer afin qu’elle puisse poursuivre son voyage de retour. Certaines âmes auront du mal à laisser partir ceux dont elles se sentaient responsables et pourront s’attarder dans le plan astral en pensant que la personne qu’elles aiment a besoin d’elles. En les laissant partir, vous encouragez votre proche à faire de même.

La mort peut rassembler votre tribu

Votre proche était probablement au cœur de la vie des autres. Comme vous, les autres membres de la famille et les amis vivent leur deuil à leur manière. Parfois, la tribu se disperse après les services funéraires et plutôt que de se tendre la main pour un soutien continu, chacun trouve des moyens de faire face seul. Mais ce qui est souvent vrai, c’est que la vie de la personne décédée était vraiment destinée à lier les autres plus profondément par un fil conducteur. Tendre la main et se rassembler favorise non seulement la force et le soutien, mais honore également la vie de celui qui vous a réunis.

Transformer un décès en quelque chose de durable et de significatif

Il existe d’innombrables exemples de personnes qui se sont inspirées du décès d’un être cher pour transformer de manière créative leur expérience en un cadeau significatif à offrir aux autres. Les livres et les chansons, les sites web de poésie, les forums pour les personnes endeuillées et les organisations fondées en mémoire de quelqu’un sont autant d’exemples de façons significatives dont les gens mettent à profit leur impulsion créative. Faire face à la mort d’une personne revient à survivre. Mais créer quelque chose de durable, c’est renouveler sa vie et contribuer à quelque chose de significatif et de beau en souvenir.

Laisser un commentaire